Since March 2014, the Russian “dispatch of troops to Crimea”, and the contested referendum in Crimea followed by its incorporation into the Russian Federation, “The West”* rhetoric is that Russia is isolated, and that the U.S. and its allies will work to further isolate it (e.g. Zeke J Miller, “Obama: U.S. Working To ‘Isolate Russia’“, Time, 3 March 2014). As the war in Eastern Ukraine seems to be perceived mainly through “Crimean lenses”, this Western policy, added to rounds of sanctions, aim at seeing an increasingly isolated Russian Federation bend to a “Western” vision of what the international order should be. The soon ex-General Secretary of Nato Rasmussen’s statement on Estonian TV according to which “Russia is globally isolated due to its actions in Ukraine” is only one example of similar comments made …

La partie restante de cet article est destinée à notre membres et ceux qui ont acheté des plans d'accès spéciaux. Assurez-vous d'obtenir une véritable analyse et non des opinions ou, pire, des fausses nouvelles. Log in et accédez à cet article.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène LavoixPh. D. Lond (relations internationales), est la présidente-directrice générale de The Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée dans la prospective stratégique et l'alerte pour les relations internationales et les questions de sécurité nationale et internationale. Elle s'intéresse actuellement à la guerre en Ukraine, à l'ordre international et à la montée de la Chine, au dépassement des frontières planétaires et aux relations internationales, à la méthodologie de la SF&W, à la radicalisation ainsi qu'aux nouvelles technologies et à la sécurité.

FR