Chaque semaine, notre analyse recueille des signaux faibles - et moins faibles... Nous présentons ci-dessous quelques-unes des caractéristiques les plus intéressantes ou les plus pertinentes pour chaque section.

Monde (toutes les questions liées à la guerre, à la sécurité internationale et nationale) - Cette semaine, les forces de défense israéliennes mettent en garde - sans surprise - contre l'inévitabilité d'une guerre au Liban, alors que les soupçons antérieurs de liens entre Al-Qaïda et les moudjahidin indiens semblent refaire surface, après avoir été d'abord niés comme étant alarmistes. Entre-temps, un article du New York Times - le début d'une nouvelle tendance ou un article isolé ? - semble tenter de développer une nouvelle thèse selon laquelle "tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles" car, en réalité, l'État islamique n'est pas si dangereux et qu'il va bientôt être vaincu, même s'il a non seulement subi un revers, pour ne pas caricaturer l'argument. Au vu de la situation sur le terrain, relayée par tant d'articles, on peut se demander si ce n'est pas un simple vœu pieux ou, plus inquiétant, le signe de l'incapacité de nos sociétés (occidentales) à penser sérieusement à la guerre et aux changements qu'elle apportera.

Ebola - L'un des indicateurs les plus importants à surveiller en ce moment est l'évolution du vaccin et il y a jusqu'à présent de bonnes nouvelles concernant les tests en cours au Mali. Un article très intéressant - bien que potentiellement pessimiste - appliquant la théorie de la complexité à certaines des connaissances scientifiques actuelles sur la quarantaine, par exemple... avec des implications intéressantes en termes de politique.

Technologie et armements - L'essai fascinant d'un drone équipé d'IA (Intelligence Artificielle), développé par des chercheurs financés par la DARPA, nous rapproche des futurs types de guerre. Dans le domaine du renseignement, le chef du GCHQ britannique, demande un soutien accru des réseaux sociaux dans la lutte contre l'État islamique notamment, ce qui soulève des questions très intéressantes en termes d'accent mis sur les moyens plutôt que sur les causes, sur la technologie et les capacités plutôt que sur l'intention (ou les deux), sur l'adaptation des États et de leurs agences aux moyens de communication contemporains et, bien sûr, sur le libéralisme en temps de guerre, entre autres.

Sécurité énergétique et environnementale - Lisez notamment un autre article qui remet en question la possibilité d'une poursuite du boom pétrolier américain, notamment dans des conditions de prix de l'énergie relativement bas. Une question qui peut être appliquée à tous les projets de schistes, notamment, par exemple, en Ukraine.

Science  - Entre autres, un nouveau procédé intéressant découvert par le Laboratoire de recherche de la marine américaine (NRL) pour former, ainsi que pour mélanger, des nanoparticules.

Économie (cherchez ici les questions liées aux crises économiques, à la politique monétaire, aux inégalités ou au déficit budgétaire par exemple) - Notez une note très intéressante sur un article de recherche publié par le PNAS montrant l'impact de l'augmentation de la pollution sur les cultures indiennes. Les rendements céréaliers auraient pu être réduits de moitié et des politiques d'atténuation faciles devraient être mises en œuvre.

Lire le scan du 6 novembre →

The Weekly est le scan de The Red (Team) Analysis Society et il se concentre sur les questions de sécurité nationale et internationale. Il a été lancé comme une expérience avec Paper.li pour collecter des idées, notamment par le biais de Twitter. Son succès et son utilité ont conduit à sa poursuite.

Les informations recueillies (crowdsourcced) ne signifient pas une approbation, mais indiquent des problèmes et des questions nouveaux, émergents, en progression ou stabilisants.

Si vous souhaitez consulter le scan après la fin de la semaine, utilisez les "archives" directement sur The Weekly.

Image en vedette : "Antenne parabolique en bande C". Licenciée dans le domaine public via Wikimedia Commons

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR