Certains des articles de cette catégorie sont en accès libre, vous pouvez les lire librement. Certains articles sont en accès premium : si vous êtes membre ou avez acheté un plan d'accès, veuillez se connecter. Devenir un membre.

Tout ce que vous devez savoir pour comprendre les attaques terroristes de l'État islamique, y faire face et y réagir

Whatever way one wants to see it, despite defeats in Syria, Iraq, Libya, and the Philippines, the Islamic State has not disappeared and will most probably remain a feature of our world for some times. The regular terrorist attacks taking place throughout the world are there to remind us that to win over ideas – …

Signaux : Vers une guerre en Irak entre les Kurdes et les Irakiens, l'Iran...

Impact sur les enjeux ➚➚ ➃ /➄ Irak vs Kurdes - ➚ ➄ Syrie - ➚ ➃ Tension au Moyen-Orient ➚ Iran Influence irakienne et régionale ➚ Russie, États-Unis, pays du Golfe Énigme ➘ Influence de la Russie ➘ Influence des États-Unis - ➚ Poids des États-Unis (influence involontaire ?) Autour de Kirkouk, des escarmouches ont maintenant eu lieu aux premières heures du lundi 16 octobre 2017 entre les troupes irakiennes et les Hachd....

Signal : Les frappes aériennes américaines tuent des chasseurs IS en Libye

Impact on Issues ➘➙ ➃/➄ The Islamic State at War /Libya The war waged by the Islamic State goes on…  and the situation in Libya is not yet pacified. Both the war in Libya and the activity of the Islamic State (and al-Qaeda) must continue being monitored.   U.S. air strikes kill 17 Islamic State …

Signal : L'État islamique aux Philippines

Impact on Issues ➙ ➃/➄ The Islamic State at War / South East Asia The Filipino army is still fighting the Islamic State in Marawi. The threat coming from the Islamic State in South East Asia (SEA) must neither be forgotten nor underestimated. Furthermore, the Islamic State may also develop the capacity to use South …

Géopolitique, incertitudes et affaires (6) : L'impact psychologique des attentats terroristes d'État islamiques

Cet article est le second d'une série de deux articles qui cherchent à identifier les impacts des attaques terroristes actuelles et très probablement à venir de l'État islamique et d'autres groupes djihadistes, et se concentre sur les principales conséquences socio-psychologiques. Il suit une premier articlequi a commencé à esquisser un cadre pour l'évaluation de l'impact à partir de notre compréhension actuelle des conséquences économiques du terrorisme, et qui a notamment souligné la nécessité d'utiliser la cartographie comme méthodologie si l'on veut évaluer correctement les caractères complexes et en cascade de ces impacts. L'objectif plus large de la série est notamment de comprendre si les entreprises doivent ou non négliger ces agressions et les incertitudes géopolitiques qui y sont liées, tout en trouvant des moyens de prévoir ces risques afin de concevoir des réponses optimales (voir Hélène Lavoix, "Entreprises et géopolitique : Pris dans la tourmente ? (1)", La société d'analyse Red (Team), 17 oct. 2016)

Pour savoir quels pourraient être les impacts psychologiques de la série d'attentats terroristes en cours, nous

La partie restante de cet article est destinée à notre membres et ceux qui ont acheté des plans d'accès spéciaux. Assurez-vous d'obtenir une véritable analyse et non des opinions ou, pire, des fausses nouvelles. Log in et accédez à cet article.

Scénarios pour l'avenir de la Libye - Sc 4.2 Une victoire de l'État islamique

Cet article se concentre sur le deuxième des scénarios décrivant une victoire salafiste, où l'État islamique (EI) devient la force dominante sur le champ de bataille, vainc les autres acteurs et établit le califat. Dans notre scénario précédent, nous avons détaillé le scénario d'une victoire d'Al-Qaida, où les groupes d'Al-Qaida en Libye dominent le champ de bataille et appliquent progressivement la charia par le biais d'une stratégie de base. Note : Compte tenu des futurs noms des factions potentielles qui résulteraient d'une nouvelle scission du gouvernement d'unité, nous utiliserons le label nationaliste pour ceux qui ont soutenu le Conseil des représentants (COR) dominé par les nationalistes et toutes les futures factions anti-islamistes ; islamiste pour noter ceux qui ont soutenu le Congrès national général (GNC) et tous les futurs mouvements islamiques pro-politiques ; et salafiste ....

La partie restante de cet article est destinée à notre membres et ceux qui ont acheté des plans d'accès spéciaux. Assurez-vous d'obtenir une véritable analyse et non des opinions ou, pire, des fausses nouvelles. Log in et accédez à cet article.

L'impact des attentats terroristes d'État islamiques - Géopolitique, incertitudes et affaires (5)

Depuis que l'État islamique a déclaré une Khilafah le 29 juin 2014, il a perpétré, dans le monde entier, 6 attentats ou séries d'attentats en 2014, qui ont fait 2 morts et 12 blessés, 23 en 2015, qui ont fait 1020 morts et plus de 2171 blessés, 36 en 2016, qui ont fait plus de 1455 morts et plus de 3505 blessés et jusqu'à présent 3 en 2017, qui ont fait plus de 109 morts et plus de 169 blessés, en supposant que toutes les attaques sont connues et référencées comme telles (Wikipédia " Liste des incidents terroristes liés à ISIL "). Dans l'ensemble, nous avons donc été confrontés à 68 attaques, au cours desquelles plus de 2586 personnes ont perdu la vie et plus de 5857 ont été blessées. Les perspectives pour l'avenir proche ne sont pas moins sombres, comme le rappelle ....

La partie restante de cet article est destinée à notre membres et ceux qui ont acheté des plans d'accès spéciaux. Assurez-vous d'obtenir une véritable analyse et non des opinions ou, pire, des fausses nouvelles. Log in et accédez à cet article.

Fighting the Islamic State’s Terrorism at Home – Truly Defend and Strike Back

This is the second part of the series looking for a third way to – truly – fight against the Islamic State’s – and other salafi-jihadi’s – terrorist attacks at home, away from polarisation. Unfortunately, in the light of the spat of terrorist attacks in Bangladesh, Turkey, Saudi Arabia, in France again and again, in Germany and on 22 March 2017 in London, especially considering the way these attacks were carried out, this series of two articles becomes even more salient (e.g. “1–2 July 2016 Dhaka attack“, Wikipedia; “Istanbul airport attack: Isis behind deaths of at least 41, PM says“, The Guardian, 29 June 2016; “Nineteen people arrested over Saudi Arabia attacks“, Al Jazeera, 8 July 2016, “Nice attack: At least …

La partie restante de cet article est destinée à notre membres et ceux qui ont acheté des plans d'accès spéciaux. Assurez-vous d'obtenir une véritable analyse et non des opinions ou, pire, des fausses nouvelles. Log in et accédez à cet article.

Lutter contre le terrorisme de l'État islamique à l'intérieur du pays - La troisième voie

Les 12 et 13 juin 2016, deux attaques terroristes revendiquées par l'État islamique (également connu sous le nom d'ISIS) ont rappelé à la population occidentale, avec un impact immédiat sur les sondages du "Brexit" au Royaume-Uni (voir ci-dessous), que la guerre menée contre eux et tous les non-Salafis n'était pas terminée. La première attaque a eu lieu contre une boîte de nuit gay à Orlando, aux États-Unis, faisant 50 morts et 48 blessés (par exemple, BBC News, 13 juin 2016). Le deuxième s'est produit à Magnanville, en France (par exemple, BBC News, 14 juin 2016). Là, un djihadiste a poignardé à mort un commandant de police, qui revenait du travail, puis a tué la compagne du policier sous les yeux de leur garçon de trois ans et demi dans leur maison. Ces attentats ont suscité des réactions politiques montrant que le débat s'est polarisé mais sans véritablement évoluer depuis les premiers récents ....

La partie restante de cet article est destinée à notre membres et ceux qui ont acheté des plans d'accès spéciaux. Assurez-vous d'obtenir une véritable analyse et non des opinions ou, pire, des fausses nouvelles. Log in et accédez à cet article.

L'État islamique en Libye - Quand les tribus libyennes prêtent allégeance à la Khalifah

The coming Battle for Sirte to defeat the Islamic State in Libya is principally seen from the perspective of the struggle between the U.N.-backed new government supported by some militias including Misrata, and those who refuse that government’s legitimacy, such as nationalist Haftar (e.g. “The scramble for Sirte”, The Economist, 14 May 2016. In the meanwhile, the Islamic State becomes an insignificant threat. Similarly, the situation on the ground, notably the tribes and related politics, are quasi ignored. Yet, it is crucial to have an understanding of what is happening, which goes beyond a top-down approach, and to consider also the perspective of the enemy, through red team analysis for example, as we are doing here. The consequences for not doing so may be deleterious, …

La partie restante de cet article est destinée à notre membres et ceux qui ont acheté des plans d'accès spéciaux. Assurez-vous d'obtenir une véritable analyse et non des opinions ou, pire, des fausses nouvelles. Log in et accédez à cet article.

FR