La Chine et la nouvelle route de la soie : Des puits de pétrole à la lune... et au-delà

 Le 25 mai 2015, les autorités politiques chinoises ont accepté de financer la construction d'un pipeline entre le Pakistan et l'Iran, surnommé " peace pipe line " (Valantin, " La Chine, et la nouvelle route de la soie : la stratégie pakistanaise ", Le Red Team Analysis Society, 18 mai 2015). Comme nous l'avons vu, cet accord s'inscrit dans la stratégie chinoise appelée " la nouvelle route de la soie ", qui se définit par le concept " One belt, One road ". Cette " route " vise à créer un système mondial " terrestre et maritime " (" Les nations de la ceinture et de la route représentent 26 % du commerce de la Chine ", La Revue de Pékin, 29 avril 2015), afin d'attirer les approvisionnements et les ressources diverses dont l'économie et le développement urbain chinois en pleine croissance ont grand besoin. Chaque "segment" de ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

La Chine, Israël et la nouvelle route de la soie

En avril 2014, le président israélien et figure historique Shimon Peres a mené une visite d'État de trois jours en Chine, afin de renforcer les relations croissantes entre les deux pays (Shannon Tiezzi, "As China Turns Toward Middle East, China and Israel Seek Closer Ties", The Diplomat, 09 avril 2014). Il est intéressant de noter que les discussions ont principalement porté sur l'agriculture, les ressources naturelles, la protection de l'environnement, l'éducation et les soins de santé. Depuis, d'autres discussions ont eu lieu au sujet de la coopération en matière de défense (Mercy A. Kuo et Angelica O. Tang, "The U.S.-China-Israel Defense Dynamic : Strategic Common Ground", The Diplomat, 11 mai 2015). Pékin a même proposé sa médiation dans le conflit israélo-palestinien (Shannon Tiezzi, " China appoints new special envoy to the Middle east ", The Diplomat, septembre ....

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

La Chine et la nouvelle route de la soie : La stratégie pakistanaise

Le 20 avril 2015, le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif ont annoncé un plan commun de développement d'un corridor économique et énergétique reliant les deux pays par le développement d'infrastructures gigantesques d'une valeur de 46 milliards de dollars (Katharine Houreld, " China and Pakistan launch economic corridor plan worth 46 billion dollars ", Reuters, 20 avril 2015). Si cette annonce est en soi très impressionnante, elle n'est en fait qu'une partie de la grande stratégie de la Chine, baptisée " Nouvelle route de la soie ". Cette stratégie se définit à travers les concepts de "ceinture et route" (littéralement en chinois Yídài yílù, 一带一路, une ceinture, une route) ("Belt and Road Nations account for 26 per cent of China's trade", The Beijing Review, 29 avril 2015). ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

The Red (Team) Analysis Weekly 170 - La Chine entrevoit la possibilité d'une troisième guerre mondiale

Chaque semaine, notre scan collecte des signaux faibles - et moins faibles... Lire le scan du 18 septembre → The Weekly est le scan de The Red (Team) Analysis Society et il se concentre sur les questions de sécurité nationale et internationale. Il a été lancé comme une expérience avec Paper.li comme moyen de collecter des idées, notamment via Twitter. Son succès et ...

La Chine arctique (1) - Le dragon et les Vikings

Le 15 mars 2013, la Chine et l'Islande ont signé un accord bilatéral de libre-échange (ministère des affaires étrangères, Islande). Cet accord a été signé trois mois avant que la République de Chine ne devienne un " observateur permanent " de l'Arctique Stephen Blank, " China's Arctic strategy ", The Diplomat, 20 juin 2013), tandis que le " Snow Dragon ", premier brise-glace chinois, a déjà effectué cinq voyages en Arctique, en 1999, 2003, 2008, 2010 et 2012, à l'occasion desquels il a navigué sur la route maritime du Nord. Cette démarche politique et économique de Pékin révèle une profonde évolution de la grande stratégie de la République populaire de Chine, ainsi que le déplacement de l'équilibre des forces dans la région de l'Atlantique Nord et dans l'Arctique. Au cours des vingt-cinq dernières années, avec une ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

The Red (Team) Analysis Weekly No140 - Une nouvelle configuration stratégique en Extrême-Orient et dans le monde ?

Editorial - Vers une nouvelle configuration stratégique en Extrême-Orient et dans le monde ? Le Japon, la Chine, les États-Unis et la Russie - Alors que beaucoup se concentrent sur la dernière série de manifestations mondiales, maintenant en Ukraine, au Venezuela et en Thaïlande (bien que la situation dans ce pays soit beaucoup moins soulignée dans les informations en provenance des foules), ou sur les ...

The Red (Team) Analysis Weekly - 23 janvier 2014 - Le pouvoir des préjugés

Editorial - Le pouvoir des préjugés : Cette semaine souligne de manière frappante le pouvoir des préjugés et combien les croyances et les souhaits peuvent prendre le dessus sur notre compréhension et diriger les actions humaines, limitant entre autres l'opportunité des idées et des politiques. Tout d'abord, les participants à Davos ont soudainement réalisé que oui, la guerre entre la Chine et le Japon est ...

Comment analyser les menaces futures pour la sécurité (5) : Scénarios et crises

Related Towards an Operational Methodology to Analyze Future Security Threats and Political Risk (1) Méthodologie d'analyse des menaces futures pour la sécurité (2) : une partie d'échecs Comment analyser les menaces futures pour la sécurité (3) : Les scénarios comme système organique vivant Comment analyser les menaces de sécurité futures (4) : Scénarios et guerre Comment analyser les menaces de sécurité futures (5) : Scénarios et crises Cet article est le cinquième d'une série consacrée à la recherche d'une méthodologie susceptible de répondre aux critères exigeants de notre époque, notamment en termes de rapidité et de ressources. L'article précédent portait sur la manière d'élaborer des scénarios de guerre. Celui-ci s'intéressera aux scénarios pour des situations qualifiées de crises non-violentes, en prenant principalement pour exemple la crise entre la Chine et le Japon au ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Réchauffement de l'Arctique et grandes stratégies eurasiennes

En mai 2013, plusieurs pays asiatiques ont obtenu le statut d'"observateur permanent" au Conseil de l'Arctique, l'instance qui regroupe les huit pays riverains de l'Arctique. Ces nouveaux "observateurs" sont la Chine, l'Inde, la Corée du Sud, Singapour et le Japon (Russia Today, exposition Nord, 15 mai 2013). Cette ruée des pays asiatiques (dont certains sont tropicaux et équatoriaux) vers l'Arctique est l'une des dimensions les plus importantes de l'actuelle course mondiale à la région arctique (voir Valantin, " Arctique, le nouveau grand jeu "), déclenchée par la combinaison du réchauffement rapide du Nord et de la compétition mondiale pour les ressources naturelles (Klare, The Race for what's left, 2013). Les nouvelles grandes stratégies régnant sur cette course à l'Arctique, qui associent les nationalités ....

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

The Red (Team) Analysis Weekly n°128, 28 novembre 2013

Editorial - Si vis pacem para bellum (Si vous voulez la paix préparez la guerre) et partis pris - L'escalade continue en Asie de l'Est est pour le moins inquiétante. Des signaux de plus en plus forts pointent vers la possibilité d'une guerre, notamment si l'on considère la situation intérieure difficile du Japon. Les fenêtres d'opportunité pour une désescalade sont très probablement ouvertes aussi en ...

FR