moreIn the past weeks, several major developments occurred in Libya that will affect the dynamics of the civil war, and on the longer term, most probably, its outcome. Egyptian airstrikes on Libyan soil, increased Russian support and involvement with the Council of Representatives (the internationally-recognized Libyan government), the Council’s suspended then renewed participation in the UN peace talks, its request to remove the arms embargo, and conflicting support in the UN for an intervention are all directly linked to the increased hostilities and threat from Islamic State elements in Libya. The United States and Britain stand currently opposed to any intervention and to Libya’s appeal to lift the arms embargo, citing the lack of a unified government that could not …

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Jon Mitchell (Ma)

Il est un chercheur et un écrivain indépendant qui poursuit sa maîtrise en politique publique - affaires internationales à la Liberty University, aux États-Unis. Il a contribué à un rapport d'analyse politico-économique pour une organisation internationale à but non lucratif, a compilé un rapport d'analyse non officiel sur Boko Haram pour une commission du Congrès américain, et écrit des articles pour le Foreign Policy Journal. Lors de son stage à l'Institut Hudson, il a effectué des recherches sur des questions cruciales de sécurité régionale et a analysé des défis internationaux complexes dans leur Centre d'analyse politico-militaire.

FR