Le 30 septembre 2015, la Fédération de Russie est ouvertement entrée militairement dans la guerre de Syrie en commençant une campagne aérienne. Elle soutient le gouvernement de Bachar el-Assad, du point de vue russe le dirigeant légitime de la Syrie, tout en s'attaquant aux menaces djihadistes extrémistes et notamment à l'État islamique (voir ci-dessous pour les références). L'entrée en scène de ce nouvel acteur puissant change la donne, non seulement en Syrie, mais, plus largement, à l'échelle régionale et mondiale, comme le notent la plupart des observateurs. Bien qu'il soit très tôt pour évaluer pleinement les conséquences de l'implication de la Russie, nous allons identifier et esquisser des hypothèses quant à l'impact qu'elle pourrait avoir, notamment en ce qui concerne l'Etat islamique. Pour pouvoir évaluer cet impact, il faudrait d'abord avoir une vision claire de ce que ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

FR