Les Sigils du charbonest la première de Les Sigils consacrée à la sécurité énergétique, une série de quotidiens qui scrutent l'horizon à la recherche de signaux faibles liés à diverses questions concernant la sécurité des sociétés, des politiques, des nations et des citoyens.

Pourquoi un Sigils axé sur le charbon ?

Selon une Communiqué de presse par l'AIE,

"En mars 2012, environ 40% des besoins mondiaux en électricité étaient fournis par le charbon. Oui, le charbon est la deuxième source d'énergie primaire après le pétrole".

De plus, en considérant l'abandon progressif ou rapide de l'énergie nucléaire, comme en Allemagne ou au Japon, qui a arrêté son dernier réacteur le 5 mai 2012Si l'on en croit le rapport, le charbon pourrait très bien voir sa demande augmenter, au moins pendant quelques années, jusqu'à la mise en place d'un bouquet énergétique alternatif.

Outre l'électricité, le charbon est également utilisé dans la production d'acier et d'aluminium, dans la fabrication de ciment, de plus en plus pour produire des carburants de transport à partir de charbon liquéfié ou gazéifié (Enquête sur les ressources énergétiques, nov. 2010, p.3).

L'utilisation du charbon varie selon les régions, avec une Augmentation de la demande prévue en Asieet, au contraire, une diminution à l'Ouest (sans tenir compte de l'impact des politiques de dénucléarisation).

Les incidences de l'extraction, de la transformation et de l'utilisation du charbon sur l'environnement et la santé (Association mondiale du charbon2005, 2012) en font une source d'énergie très contestable, bien que de nombreux efforts soient faits pour les combattre.

Enfin et surtout, les données concernant les réserves prouvées semblent être controversées, ce qui pourrait créer la surprise*, alors que la répartition inégale des exportations de charbon (90% proviennent de six pays : Indonésie, Australie, Russie, Afrique du Sud, Colombie et États-Unis) crée un potentiel de tension (AIE 2012).

Tous ces points méritent d'être surveillés si nous voulons éviter les surprises et développer une prévoyance adéquate en matière de sécurité énergétique.

Lire Les Sigils du charbon quotidiennement.

Les Sigil utilisent Paper.Li comme plate-forme de conservation.

——–

*Les enquêtes récentes tendent à mettre l'accent sur l'abondance des réserves. Cependant, le rapport de novembre 2010 Enquête sur les ressources énergétiquespar la Conseil mondial de l'énergie détaille les difficultés entourant la collecte des données et les évaluations connexes, pp.1-3. D'autres estimations sur le potentiel du charbon de pointe peuvent être trouvées, entre autres, dans Energy Watch Group, Charbon : ressources et production future2007 ; Kavalov, B. et S. D. Peteves, L'avenir du charbonInstitut de l'énergie (IFE), préparé pour le Centre commun de recherche de la Commission européenne, 2007. DiapositivesVernon, Chris  Le charbon - La rafleThe Oil Drum Europe, 2007 ; Li, Minqi, Le charbon de pointe et la ChineThe Oil Drum, 4 juillet 2011. Voir aussi, Rutledge, David, “Estimation de la production mondiale de charbon à long terme à l'aide des transformations logit et probit,” International Journal of Coal Geology (en anglais)Janvier 2011 ; Académie nationale des sciences des États-Unis, Charbon - Rapport en bref, 2007.

Références

Cusick, Daniel et ClimateWire, "La demande asiatique de charbon en plein essorScientific American, 14 mai 2012.

IEA, FAQ : Charbon, 2012

The Associated Press, "Des milliers de personnes célèbrent l'arrêt du nucléaire au Japon - Pour la première fois depuis quatre décennies, un pays insulaire est privé d'électricité d'origine nucléaire5 mai 2012 - CBC News.

Association mondiale du charbonLa ressource houillère : un aperçu complet du charbon, 2005

Association mondiale du charbonCharbon - Énergie pour le développement durable, 2012.

Conseil mondial de l'énergieparmi de nombreuses publications, Enquête sur les ressources énergétiques, novembre 2010.

Images

Charbon après lavage par By Apphim (Charbon) [GFDL ou CC-BY-SA-3.0-2.5-2.0-1.0], via Wikimedia Commons.

Shan sigil par Vincent Ramos (Dessin personnel manuscrit d'un caractère chinois dans une graphie ancienne. Publié sous licence GFDL. Cette image est aussi présente dans mon site web, sous copyright).

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR