Dans le cadre kantien, différents types d'agents poursuivent la démocratie à trois niveaux : les individus au sein d'une nation, les États dans leurs relations entre eux et aussi avec leurs citoyens, et l'humanité. Dans cet article, nous examinerons comment les individus au sein d'une nation doivent se comporter s'ils veulent vraiment respecter les principes démocratiques.

Doivent-ils se rebeller et quand ? Devraient-ils soutenir la guerre, et quel type de guerre le cas échéant ?

Cet article est le deuxième volet d'une série de réflexions sur la démocratie, en particulier sur son lien avec la guerre, dans le cadre d'événements concernant notamment la Syrie, l'Egypte et le "réveil arabe" mais aussi les mouvements d'opposition européens et américains des années 2010. Le premier article peut être lu iciet le prochain et dernier ici.

La partie restante de cet article est destinée à notre membres et ceux qui ont acheté des plans d'accès spéciaux. Assurez-vous d'obtenir une véritable analyse et non des opinions ou, pire, des fausses nouvelles. Log in et accédez à cet article.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène LavoixPh. D. Lond (relations internationales), est la présidente-directrice générale de The Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée dans la prospective stratégique et l'alerte pour les relations internationales et les questions de sécurité nationale et internationale. Elle s'intéresse actuellement à la guerre en Ukraine, à l'ordre international et à la montée de la Chine, au dépassement des frontières planétaires et aux relations internationales, à la méthodologie de la SF&W, à la radicalisation ainsi qu'aux nouvelles technologies et à la sécurité.

FR