Editorial - Un étrange monde bipolaire ? - Comme nous l'avons déjà suggéré (voir les Hebdos 142, 143 et 145), la crise en Ukraine semble accélérer certaines des transformations profondes qui sont à l'œuvre à l'échelle mondiale, alors que les conséquences s'étendent à l'Asie et que des doutes sont émis quant à l'engagement réel des États-Unis dans la région, à leur intérêt ou à leurs capacités. Pourtant, et c'est intéressant, la rhétorique de "l'Occident" contre la Russie est forte et assez unanimement répandue dans les médias (occidentaux). Alors que d'autres changements notables se produisent en fonction de leurs propres dynamiques internes et régionales spécifiques, comme la possibilité de voir Israël tisser de nouveaux liens avec les États arabes, nous pouvons nous demander si le retour à un discours de type Guerre froide ne participe pas en fait à l'accélération du changement. En d'autres termes, ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

FR