Ce post se concentrera sur un troisième défi analytique au cœur du processus de prospective et d'alerte, le fait que les acteurs et les "facteurs", ou plutôt les variables, sont souvent mélangés. En utilisant l'exemple de la crise en Ukraine, le premier billet de la série expliquait comment cartographier une question de prospective stratégique et d'alerte, notamment comment passer des facteurs aux variables, et le second soulignait l'importance de définir et de nommer les acteurs pertinents pour la question aussi objectivement que possible et proposait des façons de le faire. L'acteur de la "boîte noire" Comme nous l'avons rappelé dans le dernier post, lors des premières étapes d'une cartographie de l'évolution future de la crise en Ukraine, les facteurs ou plutôt les variables et les acteurs seraient ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation ainsi que les problématiques d'intelligence artificielle et de technologie quantique du point de vue de la sécurité internationale. Elle enseigne au niveau du master à SciencesPo-PSIA.

FR