Il y a des missiles (russes) sur les routes. Dans cette nouvelle série, nous allons nous concentrer sur la militarisation de la Route maritime du Nord russe et le long de segments de la Nouvelle route de la soie chinoise et envisager les conséquences politiques, militaires, industrielles et commerciales pour la Russie, la Chine et leurs partenaires, notamment par l'installation de missiles russes. Nous évaluerons également les conséquences géopolitiques de la militarisation de ces "grandes routes", qui relient les puissances asiatiques et la Russie aux ressources et aux marchés. Nous soulignerons plus particulièrement la manière dont les actifs sont ainsi protégés dans le cadre d'un environnement géopolitique potentiellement tendu par le changement climatique et l'épuisement des ressources. Au cours des dernières années, la Russie, la Chine et d'autres pays asiatiques ont installé ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Le Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et sécurité de la Société d'analyse (équipe) rouge. Il est spécialisé dans les études stratégiques et la sociologie de la défense, avec un accent sur la géostratégie environnementale. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, l'Amérique prépare la guerre du climat" et de "Hollywood, le Pentagone et Washington".

FR