Cet article et le suivant se concentrent sur la "montée du populisme", deuxième explication donnée à deux des principales surprises politiques et géopolitiques récentes - à savoir le Brexit et l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Le populisme et sa montée sont potentiellement au cœur d'une possible crise en Europe, et dans le monde, si les partis "populistes" et anti-européens remportent suffisamment de succès aux élections de 2017 pour pouvoir appliquer leur programme. La crainte est suffisamment forte en Europe pour conduire, lors des élections législatives néerlandaises du 15 mars 2017, leurs adversaires à saluer étonnamment comme une " formidable " victoire la perte de huit sièges par le parti de centre-droit VVD, restant néanmoins la première force politique du pays avec 33 sièges, tandis que le ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

FR