Impact sur les questions

➚➚ La crise du Golfe ➚➚ Syrie et Irak

Faut-il s'attendre à un nouveau rapprochement entre la Turquie et l'Iran, qui pourrait, à son tour, aggraver la crise du Golfe ainsi que la situation en Syrie (et évidemment en Irak) ?

Articles connexes

 

Les présidents turc et iranien discutent du référendum kurde en Irak : le bureau d'Erdogan

Le président turc Tayyip Erdogan et le président iranien Hassan Rouhani se sont entretenus par téléphone au sujet d'un référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien et ont exprimé leur inquiétude quant au chaos régional qu'il pourrait provoquer, a déclaré le bureau de M. Erdogan dimanche.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR