Les signaux : Déclaration d'indépendance de la Catalogne, réaction de l'Espagne (mise à jour 16:04 CET 11 oct 2017)

Impact sur les questions

 ➂  Catalogne contre Espagne

 ➁ Sécessions et changements profonds des nations au sein de l'UE... et dans le monde

Si Madrid se montre conciliante, la manière dont la Catalogne a proposé de rendre opérationnelle l'indépendance qu'elle a déclarée pourrait être stabilisante. Il est cependant peu probable que les événements se déroulent de manière simple et pacifique, compte tenu de la position de l'Espagne le 10 octobre au soir.

A lull or rather repeat of the 10 October and 11 October morning events was created by Spanish President of Government Rajoy following the extraordinary meeting of the Council of Ministers on Catalonia Independence held on 11 Oct 2017. Mr Rajoy asked Catalonia to end uncertainty and make clear if Catalonia had or not declared independence. He stressed the Spanish government’s wish for a return to legality and normality, however also wielding the threat of Spanish Constitution art. 155 (the art. by which Spain can take over the governance of Catalonia and thus suspend Catalonia autonomy).

As a result, although it seemed clear from the 10 October elements (see detail below) that Catalonia had declared independence,  uncertainty was reintroduced…. until the next declaration by Catalonia.

On peut supposer que Madrid a très clairement compris la position de la Catalogne, sinon elle n'aurait pas convoqué la réunion extraordinaire. Toutefois, compte tenu des conséquences désastreuses possibles, ils ont décidé de surfer sur la confusion générale répandue par les médias pour donner à la Catalogne ce qu'ils pourraient considérer comme une seconde chance de renoncer à l'indépendance.

La probabilité de voir la Catalogne tenir tête à sa déclaration préalable semble plus élevée que celle de la voir s'incliner. Cependant, les dirigeants de la Catalogne sont également soumis à une énorme pression de la part de tous les acteurs. C'est pourquoi les scénarios sont le meilleur moyen de naviguer dans les incertitudes politiques et géopolitiques, car ils permettent de prévoir tout l'éventail des possibilités et de ne pas devenir la proie d'un "jeu de prédiction" impossible.

Signaux du 10 octobre 2017

Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, a en effet déclaré l'indépendance le 10 octobre 2017 à l'issue de son discours au Parlement de Catalogne, la Catalogne devenant une république :

La déclaration d'indépendance est confirmée par la signature du Déclaration des représentants de la Catalogne that followed according to which:

"La Catalogne restaure aujourd'hui sa pleine souveraineté...

Nous appelons tous les États et les organisations internationales de reconnaître la République catalane comme un État indépendant et souverain. Nous appelons le gouvernement catalan à prendre toutes les mesures nécessaires pour rendre possible et pleinement effective cette déclaration d'indépendance et les mesures contenues dans la loi de transition qui fonde la république".

Le dirigeant catalan signe un document déclarant l'indépendance de l'Espagne

Le dirigeant catalan Carles Puigdemont et d'autres hommes politiques régionaux ont signé un document déclarant l'indépendance de la Catalogne vis-à-vis de l'Espagne, mais il n'était pas clair si ce document aurait une valeur juridique.

On y recherche notamment la partie internationale de la légitimité de l'État, que, selon les déclarations existantes des gouvernements internationaux, la Catalogne n'est, pour l'instant, pas susceptible d'obtenir facilement.

After the initial declaration, President Puigdemont also called to suspend the effects of the declaration to open a period of dialogue:

This is nothing else than common sense and governance. Indeed, only a bad ruler – and ignorant individuals – could believe that a proper independence could practically become operational in the blink of an instant, without working out constructively and peacefully (ideally) how separation could take place, not only at all levels of state administration but also in terms of infrastructures for example. This shows thus not indecisiveness but practicality and resolve, as well as a will to implement independence as well and as peacefully as possible.

Madrid, however, is unlikely to accept the independence and its peaceful implementation through negotiations as indicated by Deputy Prime Minister Soraya Saenz de Santamaria 10 October evening speech (Transcription officielle du discours de la vice-présidente Soraya Saenz de Santamaria - 10 octobre 2017). Puis, elle a notamment annoncé que le président du gouvernement avait convoqué un Conseil des ministres extraordinaire le 11 octobre à 9 heures pour traiter de la situation en Catalogne.

La décision de Madrid sur la question du Conseil aurait dû déterminer comment les événements se dérouleraient ensuite, vers une nouvelle escalade ou une stabilisation, si une deuxième série de déclarations n'avait pas été décidée par le président du gouvernement Rajoy.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène LavoixPh. D. Lond (relations internationales), est la présidente-directrice générale de The Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée dans la prospective stratégique et l'alerte pour les relations internationales et les questions de sécurité nationale et internationale. Elle s'intéresse actuellement à la guerre en Ukraine, à l'ordre international et à la montée de la Chine, au dépassement des frontières planétaires et aux relations internationales, à la méthodologie de la SF&W, à la radicalisation ainsi qu'aux nouvelles technologies et à la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR