Impact sur les questions

/ ➄ Echec des négociations de paix / Poursuite de la guerre en Libye

Le lundi 16 octobre 2017 au soir, le comité de dialogue du Conseil des représentants (CdR) a suspendu sa participation aux négociations de paix menées par la Tunisie avec le gouvernement d'accord national (GNA).

Pour les signaux précédents et autres, consultez le

Radar

Selon la déclaration officielle et les membres de la commission du CdR, le litige est centré sur le manque de garanties de la part de l'AGN quant à la formation d'un nouveau gouvernement uni. D'autres sources présentes lors des réunions ont confirmé que l'objection de l'Assemblée nationale libyenne à l'annulation de l'article 8 de l'accord politique libyen a conduit au retrait du Comité des régions.

Article 8

Tous les pouvoirs des hauts postes militaires, civils et de sécurité stipulés dans la loi libyenne les législations et lois en vigueur sont transférées au Conseil de la Présidence du Conseil des ministres dès la signature du présent accord. Le Conseil de Présidence doit prendre une décision sur les occupants de ces postes dans un délai qui ne dépasse pas vingt (20) jours. Au cas où une décision n'est pas prise pendant cette période, le Conseil de la Présidence doit prendre des décisions sur les nouvelles nominations dans un délai qui n'excède pas trente (30) jours, tout en tenant compte des législations libyennes en vigueur".

En substance, l'article 8 "[réinitialiserait] le leadership militaire du pays - et plus important encore, le poste actuellement occupé par le général Haftar à la tête des forces armées", a expliqué l'analyste Mattia Toaldo.

Liens connexes

Scénario final pour l'avenir de la Libye et de ses probabilités

L'inclusion (ou l'exclusion) du général Haftar dans un nouveau gouvernement libyen a longtemps été une source de discorde entre les acteurs. Comme nous l'avons noté dans notre poste de conclusion En ce qui concerne les scénarios pour l'avenir de la Libye, les opinions sur le général Haftar n'ont qu'une incidence minime sur la probabilité que l'Alliance nationale libyenne participe à des négociations de paix, mais son inclusion dans un nouveau gouvernement affecte considérablement la probabilité de voir un traité de paix signé.

Cette action remarquable du comité de dialogue du CdR rappelle l'effet de Haftar sur tout processus de paix global. Bien que cet événement ait un niveau d'intensité minimal, il augmente la probabilité d'un échec des pourparlers de paix et, en fin de compte, de la poursuite de la guerre en Libye.

Le comité de dialogue du parlement de l'est de la Libye abandonne les réunions avec la Tunisie

Le chef du comité de dialogue de la Chambre des représentants (HoR) basée à Tobrouk, Abdelsalam Nesiya, a annoncé lundi soir qu'ils avaient suspendu leur participation aux négociations en Tunisie au siège de l'UNSMIL. Dans une déclaration télévisée, M. Nasiya a expliqué qu'après des jours de délibérations, la délégation de la Chambre des Représentants avait fait la remarque suivante

Accord politique libyen, 17 décembre 2015

Mattia Toaldo, "Libya's Political Stalemate", Carnegie Endowment for International Peace, 3 février 2016

Publié par Jon Mitchell (Ma)

Il est un chercheur et un écrivain indépendant qui poursuit sa maîtrise en politique publique - affaires internationales à la Liberty University, aux États-Unis. Il a contribué à un rapport d'analyse politico-économique pour une organisation internationale à but non lucratif, a compilé un rapport d'analyse non officiel sur Boko Haram pour une commission du Congrès américain, et écrit des articles pour le Foreign Policy Journal. Lors de son stage à l'Institut Hudson, il a effectué des recherches sur des questions cruciales de sécurité régionale et a analysé des défis internationaux complexes dans leur Centre d'analyse politico-militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR