The Red (Team) Analysis Weekly n°120, 3 octobre 2013

Outre d'autres questions, l'accord entre les États-Unis et le Japon visant à moderniser leur coopération en matière de sécurité, impliquant entre autres un rôle plus important pour le Japon, est très susceptible d'avoir des effets d'entraînement, notamment si l'on considère la situation tendue avec la Chine et les blessures régionales non cicatrisées découlant de la Seconde Guerre mondiale. La sécurité énergétique est donc au premier plan, les questions renouvelées concernant l'impact environnemental négatif de la fissuration ayant également un fort potentiel d'impacts importants et multiples, sans oublier l'impact de la tragédie nucléaire de Fukushima.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire sur Paper.Li

analyse de l'équipe rouge, balayage de l'horizon, avertissement, signal faible

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR