The Red (Team) Analysis Weekly - 23 janvier 2014 - Le pouvoir des préjugés

Editorial - Le pouvoir des préjugés: Cette semaine souligne de manière frappante le pouvoir des préjugés et combien les croyances et les vœux pieux peuvent prendre le dessus sur notre compréhension et diriger les actions humaines, contraignant entre autres le... actualité d'idées et de politiques. Tout d'abord, nous avons la prise de conscience soudaine par les participants de Davos que oui, une guerre entre la Chine et le Japon est possible. Fait intéressant - et inquiétant - il semblerait qu'ici, au moins, la Chine et le Japon aient une compréhension similaire et partagée de la situation, mais cela suffirait-il pour commencer à travailler véritablement à la désescalade de la situation ?
Ensuite, il y a la réunion de Montreux concernant la guerre en Syrie, Genève 2, où les diplomates étrangers insistent pour espérer obtenir des résultats positifs, même minimes. alors que, non seulement les positions des acteurs syriens présents sont irréconciliables mais, pire encore, alors qu'une grande partie des forces combattantes restent non représentées (sans oublier que la représentation politique et la légitimité internationale sont également un enjeu de toute négociation). A moins d'un véritable miracle ou d'un véritable cygne noir, quelle mesure pratique et positive pourrait réellement sortir de cette conférence, si ce n'est de conforter les participants dans leur conviction d'avoir tout fait pour favoriser la paix ? 

Dans le premier cas, les personnes confrontées à des points de vue différents de la part des acteurs principaux semblent avoir été choquées par leur compréhension antérieure, et les préjugés ont donc pu être atténués. Dans le second cas, il est beaucoup moins évident qu'une prise de conscience nouvelle soit en train de s'opérer. La manière dont les différents acteurs pourront réinterpréter les résultats de Genève 2 en fonction de leurs objectifs initiaux déterminera si les croyances et donc la compréhension changeront et si les biais pourront enfin être minimisés.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire sur Paper.Li

biais, balayage de l'horizon, avertissement, signal

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR