Depuis octobre 2013, beaucoup de choses se sont passées en Syrie. Nous allons d'abord passer en revue les changements majeurs dans l'état des lieux des acteurs syriens, en commençant par les groupes salafi-nationalistes, avant de réévaluer nos scénarios et leurs indicateurs à la lumière des événements récents, notamment Genève 2. Comme cela était déjà en cours au mois de septembre, les différents groupes d'opposition au régime de Bachar el-Assad ont poursuivi leur reconfiguration, tandis que les relations et interactions entre eux ont évolué. Une évolution logique : le Front islamique Si le "cadre islamique" (voir mise à jour 21 oct), créé le 24 septembre 2013, a été éphémère, comme le prévoyaient de nombreux experts, il n'en a pas moins été un indice important des changements en cours sur le terrain, tandis que sa composition même laissait présager ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

FR