La guerre de Syrie : le début d'une nouvelle phase

Ce (long) post termine la série actuelle de mises à jour sur la guerre en Syrie. Il se concentre sur l'évolution au sein de la Coalition nationale et du Conseil militaire suprême, sur l'échec attendu de Genève 2 et sur le début d'une nouvelle phase de la guerre syrienne. Cela nous permettra, ensuite, de passer enfin à une évaluation de nos scénarios et indicateurs. La Coalition nationale et le Conseil militaire suprême La dernière alliance à émerger au cours de l'automne a été le Front révolutionnaire syrien (FRS), créé le 9 décembre 2013 (voir la vidéo Youtube), qui est composé de groupes modérés ou non motivés par l'idéologie, comme le détaille Lund (13 déc 2013) et la carte ci-dessous (cliquez sur l'image pour l'agrandir). Il s'agit d'une réaction au mouvement salafi-nationaliste....

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Face au brouillard de la guerre en Syrie : la montée des nationalistes salafistes ?

Depuis octobre 2013, beaucoup de choses se sont passées en Syrie. Nous allons d'abord passer en revue les changements majeurs dans l'état des lieux des acteurs syriens, en commençant par les groupes salafi-nationalistes, avant de réévaluer nos scénarios et leurs indicateurs à la lumière des événements récents, notamment Genève 2. Comme cela était déjà en cours au mois de septembre, les différents groupes d'opposition au régime de Bachar el-Assad ont poursuivi leur reconfiguration, tandis que les relations et interactions entre eux ont évolué. Une évolution logique : le Front islamique Si le "cadre islamique" (voir mise à jour 21 oct), créé le 24 septembre 2013, a été éphémère, comme le prévoyaient de nombreux experts, il n'en a pas moins été un indice important des changements en cours sur le terrain, tandis que sa composition même laissait présager ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Face au brouillard de la guerre en Syrie : Les islamistes syriens jouent le "jeu des trônes" régional

Cette deuxième mise à jour couvre l'évolution en Syrie de juillet à octobre 2013. Elle se concentre d'abord sur les dynamiques de changement impliquant l'interaction entre les factions islamistes syriennes sur le terrain et les acteurs internationaux - notamment la déclaration d'un "cadre islamique" puis la création de l'Armée de l'Islam, avec un impact sur la situation globale, et fournit une cartographie actualisée des groupes islamistes syriens. Il examine ensuite les évolutions liées à la Coalition nationale des forces de la révolution et de l'opposition syriennes. Les factions sunnites syriennes ayant l'intention d'installer un État islamiste en Syrie (Pour le contexte et l'état des lieux passé, voir ici) C'est au sein de ces groupes que nous avons assisté tout au long de septembre-octobre 2013 aux changements les plus puissants. Comme toujours, et comme Lund ...

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

FR