Impact sur les questions

➚➚ Crise du Golfe - L'énigme de la Russie - ➚➚ Syrie et Irak

Les conséquences du référendum kurde en Irak continuent de provoquer des ondes de choc, car les Kurdes persistent à vouloir leur indépendance alors que l'Irak et ses voisins, où vivent des communautés kurdes, refusent cette possibilité.

Outre l'impact sur la crise du Golfe et, évidemment, sur la guerre en Irak et en Syrie, la Russie est également confrontée à une grave énigme. La Russie a intérêt à conserver une influence et de bonnes relations avec tous les acteurs. Toutefois, un facteur qui n'est guère pris en compte mais qui pourrait l'emporter sur tous les autres est la nécessité cruciale pour la Russie de faire respecter la norme d'autodétermination et donc de reconnaître le résultat du référendum kurde... à cause de la Crimée et de sa position générale sur la scène internationale.

Ce soutien peut être tiède et discret, mais il est probable qu'il ait lieu, très probablement en coulisses, et qu'il prenne une multitude de formes diverses. Il peut inclure la tentation d'apaiser tous les acteurs et de retarder la mise en œuvre de l'indépendance. Une diplomatie hautement qualifiée et extrêmement intelligente sera nécessaire.

L'Iran et la Turquie conviennent de renforcer leurs liens militaires après le référendum au Kurdistan irakien

Moyen-Orient Get short URL La Turquie et l'Iran ont accepté de renforcer leurs liens militaires à la suite du référendum organisé au Kurdistan irakien, où plus de 90 % des électeurs ont soutenu l'idée de l'indépendance de l'Irak.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR