Impact sur les enjeux et les incertitudes

?  Perceptions, réactions et interactions en dehors de Barcelone, notamment dans les villes et les zones d'indépendance, ainsi qu'en dehors des grands cercles politiques et de fonctionnaires "centraux régionaux" (incertitude critique).

➘➘➘ ➁ Grande résistance civile pacifique et désobéissance à travers la Catalogne pour l'indépendance

➘➘➘ ➁  Les troubles civils en Catalogne contre l'Espagne

➘➙ ➁ Sécessions et changements profonds des nations au sein de l'UE... et dans le monde

Nous avons identifié avec les signaux précédents que deux incertitudes étaient critiques pour voir la stabilisation ou, au contraire, l'escalade, se produire en Catalogne au sujet de son indépendance.

L'un d'eux était la capacité du gouvernement espagnol à réaffirmer sa domination sur la région en rupture de manière stabilisatrice, notamment sans violence. C'est ce que Madrid a réussi à faire jusqu'à présent.

Le second était la volonté des partisans d'une Catalogne indépendante de défendre à tout prix leur idéal et leurs objectifs, tout en restant fidèles à leur engagement non violent. Ce n'est pas ce que les autorités politiques au pouvoir semblent avoir fait. Au contraire, elles se sont soumises extrêmement rapidement à celles de Madrid, de l'acquiescement des députés à ne pas se réunir, à la fuite de l'exécutif catalan, à l'annulation par le syndicat d'une grève générale, à l'acceptation de nouvelles élections décidées par Madrid - qui nient de facto la réalité de la précédente déclaration d'indépendance - à l'absence de désobéissance pacifique et civile des fonctionnaires. Si nous cherchons la falsification, pour voir cette soumission rapide se transformer en une prise de position pour l'indépendance, il faudrait imaginer un grand schéma destiné à bercer Madrid dans la confiance pour permettre l'organisation d'un mouvement massif de désobéissance civile. Cela semble très peu probable, bien que cela ne soit bien sûr pas impossible.

Néanmoins, la situation en dehors de Barcelone, notamment dans les villes indépendantistes, ainsi que celle des fonctionnaires et des élites en dehors de la ville, devrait également être surveillée afin de mieux analyser l'avenir, car de tels processus collectifs pourraient effectivement avoir lieu et constituer ainsi une nouvelle incertitude critique.

En conclusion, le suivi des incertitudes initialement identifiées indiquerait que la situation est susceptible de stabiliser la Catalogne, à condition que rien ne vienne contrecarrer la tendance actuelle et qu'aucun nouveau développement n'ait lieu en dehors de Barcelone et des grands cercles politiques régionaux.

Le procureur espagnol accuse le leader catalan licencié de rébellion

BARCELONE/MADRID (Reuters) - Le procureur général espagnol a accusé le leader catalan Carles Puigdemont de rébellion et de sédition lundi, alors que l'ancien président régional s'est rendu en Belgique avec d'autres membres de son administration évincée et y a engagé un avocat.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FR