Un changement majeur du pouvoir mondial se produit dans l'Arctique. Il est dû à de nouvelles découvertes massives de pétrole et de gaz, combinées aux effets du changement climatique. En effet, le 28 septembre 2014, Igor Sechin, PDG de Rosneft, le mammouth pétrolier russe, a annoncé la découverte d'un champ pétrolier géant dans la mer de Kara, au nord de la Sibérie (Zero Hedge, "Russia discovers massive Arctic oil field which maybe larger than the Gulf of Mexico", 28 septembre, 2014). Selon les premiers commentaires, cette structure sous-marine appelée Universitetskaya, potentiellement, pourrait contenir des réserves de pétrole et de gaz égales ou supérieures au Golfe du Mexique. Comme l'a déclaré Igor Sechin, cité par Bloomberg (Arkhipov, Chierman et Chilcote, " Russia says Arctic well drilled with Exxon Mobil [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Le Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et sécurité de la Société d'analyse (équipe) rouge. Il est spécialisé dans les études stratégiques et la sociologie de la défense, avec un accent sur la géostratégie environnementale. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, l'Amérique prépare la guerre du climat" et de "Hollywood, le Pentagone et Washington".

FR