Les Émirats arabes unis (EAU) et la Chine négocient, au plus haut niveau, l'intégration des EAU dans l'initiative chinoise de la Nouvelle route de la soie (NSR), également appelée initiative "One Belt, One Road" (OBOR) (Sarah Townsend, "UAE and China "working to restore silk road trading route"", Arabian Business.com, 13 décembre 2015). Cette démarche correspond à la convergence des grandes stratégies chinoise et émirienne. Cette confluence s'appuie sur une relation déjà florissante entre la Chine et les EAU, qui représente un cinquième du commerce sino-arabe pour les pays du Golfe, la Chine étant le deuxième partenaire importateur des EAU après l'Inde (Muhammad Zulfikar Rakhmat, " The UAE and China's thriving partnership ", Monthly Monitor Report, A Gulf States Analytics Report, juin 2015). Au-delà de ces relations plus " classiques " [...]

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris)

Le Dr Jean-Michel Valantin (PhD Paris) dirige le département Environnement et Sécurité du Red Team Analysis Society. Il est spécialisé dans les études stratégiques et la sociologie de la défense avec un accent sur la géostratégie environnementale. Il est l'auteur de "Menace climatique sur l'ordre mondial", "Ecologie et gouvernance mondiale", "Guerre et Nature, l'Amérique prépare la guerre du climat" et de "Hollywood, le Pentagone et Washington".

FR