L'évaluation de notre échantillon de prévisions pour 2012 souligne notamment une conception conventionnelle largement répandue de la sécurité nationale, les questions nouvelles étant ignorées ; une incapacité relative à évaluer le calendrier alors que notre compréhension des questions est relativement bonne ; l'existence de biais majeurs, notamment en ce qui concerne la Chine, la Russie et les États-Unis ; la difficulté de prévoir les nouvelles questions et les anciennes questions dans un nouveau contexte.

La partie restante de cet article est destinée à notre membres. Assurez-vous d'obtenir de vraies analyses et non des opinions ou, pire, de fausses nouvelles. Devenez l'un de nos membres et accédez à cet article. Log in si vous êtes membre.

Publié par Dr Helene Lavoix (MSc PhD Lond)

Dr Hélène Lavoix, PhD Lond (relations internationales), est le président/CEO de la Red Team Analysis Society. Elle est spécialisée en prospective et alerte précoce stratégiques (S&W) pour les questions de sécurité nationale et internationale. Elle se concentre actuellement sur la montée en puissance de la Chine, la pandémie de COVID-19, la méthodologie du SF&W, la radicalisation, les environnements extrêmes ainsi que sur les problématiques des nouvelles technologies (IA, QIS, monde virtuel) du point de vue de la sécurité internationale.

FR